[Tribune] Jeux Olympiques & Coupe du Monde 2018 : trublions de la Supply Chain

2018, année paire, voit revenir deux grands événements sportifs de classe mondiale. Entre la version hiver des jeux olympiques de Pyeongchang et une coupe du monde de la FIFA en Russie, nous autres fans de sport avons de quoi s’enthousiasmer !
Mais au-delà de l’engouement populaire qui prédomine pendant ces compétitions, les professionnels de certains secteurs se retrouvent dans une situation périlleuse : à la gestion plutôt régulée de l’activité « ordinaire », s’ajoute une activité spécifique liée étroitement à ces événements mondiaux.
Du point de vue des marques et des enseignes de distribution, la réussite d’une coupe du monde peut ainsi tenir dans la capacité à disposer une Supply Chain maitrisée, souple, et efficace… Simple sur le papier, mais regardons-y de plus près.

Des impacts dans de nombreuses branches

 

Intéressons-nous à la Coupe du Monde de football, celle-ci engendre par exemple une hausse d’achats de matériel audio-visuel ou de matériels sportifs. De plus, la Coupe du Monde impacte le traitement logistiques des produits de grande consommation : certains packagings à l’effigie de l’événement, une édition limitée d’une bouteille…

Enfin, nous pouvons également voir des changements d’habitudes de consommation. En effet, il n’est pas rare de se retrouver autour d’un apéritif pour visionner un match de foot. Pour d’autres, on choisit le mode de livraison à domicile.

Découvrez également notre tribune sur le site de LesEchos