Voilà maintenant plus d’un mois que les français sont contraints de rester à leur domicile et que les Supply Chain bataillent pour conserver une activité la plus satisfaisante possible. Après un premier article dans lequel nous vous donnions quelques conseils sur la manière d’aborder cet événement, il est désormais temps de se demander comment en sortir. Nos experts Supply Chain se sont à nouveau concertés pour vous donner quelques pistes de réflexion.

Supply Chain Coronavirus Deconfinement

1. Fonctionner par scénarios en prenant en compte l’incertitude

Le premier obstacle qui s’érige face à une prise de décision aisée, c’est l’incertitude liée à cette fin de crise. Malgré les annonces de notre premier ministre en ce début de semaine, des incertitudes demeurent sur la période de déconfinement, sur la façon dont il va s’opérer, sur le comportement des consommateurs, la disponibilité des partenaires…

Ce brouillard nous fait avancer vers l’inconnu et nous empêche de prendre des décisions factuelles et justifiées. Dans ce contexte, fonctionner par scenarios est la meilleure solution. Etablissez plusieurs hypothèses présentant différentes situations, simulez leurs impacts et définissez votre plan d’action en fonction du scénario qui se présentera.
Partagez ces scénarios avec des acteurs du terrain : ils pourront améliorer votre compréhension de la situation réelle et vous préconiser les nouvelles contraintes à intégrer dans vos scénarios.

 

2. Évaluer la capacité des partenaires à redevenir fiables

Comme vous le savez, votre capacité à reprendre vos activités dépend énormément de celle de vos partenaires (et de leurs partenaires !). Il est alors indispensable d’aller capter l’information chez eux afin de comprendre la situation et de pouvoir réagir.

Dès aujourd’hui, maintenez une visibilité et une coordination soutenue avec vos partenaires. Communiquez en continu avec eux sur leur propre plan de reprise, leurs capacités et assurez-vous d’y avoir une place ! En effet, lorsque l’activité reprendra, nous ferons sans doute face à un engorgement du système dû au retour soudain et important du besoin, que ce soit au niveau de la production, du stockage, ou du transport.

 

3. Évaluer le risque sur la demande

Il ne faut évidemment pas s’attendre à ce que la demande revienne immédiatement à la normale lors du déconfinement. On observera des achats inhabituels, comme par exemple des achats de rattrapage qui n’auront pas pu se faire pendant le confinement ou des achats ménagers dus à une plus grande présence au domicile. On peut également facilement prévoir un pic de la demande sur les produits de fête comme les biscuits apéritif ou l’alcool.

Cependant, il faut également prendre en compte une baisse potentielle des moyens d’une grande partie des foyers français en conséquence de plus grandes dépenses alimentaires et de revenus en baisse de par l’activité partielle.

La demande risque donc d’être anormalement forte sur certains produits et ainsi de paralyser la Supply Chain, ou au contraire, d’engendrer des surstocks des produits pour lesquels elle sera anormalement faible.

En fonction de votre secteur d’activité, différentes conséquences s’appliqueront à la demande que vous connaîtrez. Repriorisez vos points de vente et recatégorisez vos articles selon vos prévisions de ces conséquences et établissez un niveau de service différent en fonction de ces priorités. Votre stock de sécurité devra également être revu afin de maintenir une disponibilité pendant ces quelques semaines de retour à la normale.
Ces mouvements de la demande auxquels nous seront confrontés pourraient vous conduire à redistribuer ou augmenter vos capacités logistiques.

 

4. Envisager différentes stratégies de déconfinement

Les modalités de déconfinement sont encore aujourd’hui ass